Des plantes qui donnent de l’énergie

En cas de baisse d’énergie, que ce soit à cause d’un effort intellectuel intense, une compétition sportive ou une fatigue chronique, certaines plantes peuvent être une aide appréciée.

Il en existe deux catégories à ne pas confondre puisque l’utilisation est différente (posologie, durée du traitement).

Tonique : […] qui ont la faculté d’augmenter la tonicité et l’énergie des organes, de relever les propriétés vitales d’une manière durable (La phytothérapie Dr. Jean Valnet)

Dans cette catégorie on parle aussi de plantes adaptogènes. Ce sont des plantes qui ont la capacité, comme leur nom l’indique, de s’adapter. Elles peuvent augmenter ou diminuer diverses fonctions de l organisme. Pour entrer dans la catégorie « adaptogène » la plante doit pouvoir être consommée sur du long terme sans être toxique et elle ne doit pas avoir d’effet sur un symptôme spécifique ou une problématique. Elle doit agir de façon non-spécifique et sur de nombreux organes, régularisant diverses fonctions et ainsi augmentant l’énergie de manière globale.

Stimulant (ou excitant) : […] qui augmentent l’énergie des fonctions d’une manière momentanée et rapide (ce qui les différencie des toniques) (La phytothérapie Dr. Jean Valnet)

 

GINSENG (Panax GINSENG)

C’est la plante tonique la plus connue et la plus utilisée. Elle est entre autre énergisante, améliore la résistance au stress et renforce le système immunitaire.

MACA (Lepidium meyenii)

Plante tonique qui pousse en altitude dans les Andes. Elle est utilisée pour combattre la fatigue chronique et augmenter les performances physiques.

ELEUTHEROCOQUE (Eleutherococcus senticosus)

Plante tonique qui pousse en Sibérie, Colombie britannique et certaines régions des États-Unis. Elle aide le corps à gérer le stress par son action sur le système et nerveux et les surrénales et est souvent utilisée en cours de guérison.

RHODIOLA (RHODIOLA rosea)

Plante originaire de Sibérie aux propriétés adaptogènes. Elle est principalement utilisée contre la fatigue, pour augmenter la concentration et améliorer la mémoire.

 

Conseils :

  • Acheter les plantes en pharmacie ou provenant d’une source sûre. En effet, il existe des contrefaçons ou des produits contenant des additifs synthétiques.
  • Passer par un thérapeute en qui vous avez confiance afin d’acquérir des produits de qualité, non-traités et élaborés dans le respect.
rhodiola rosea
Rhodiola
eleutherococcus senticosus
Eleutherocoque
ginseng
Ginseng
maca
Maca

 

Sources:

La phytothérapie, Dr. Jean Valnet

L’herboristerie, Pascal Bonneval

 

Bien se nourrir c’est aussi nourrir son cerveau

Notre cerveau et composé de 50% à 60% de gras ! Après le tissu adipeux, c’est l’organe qui en a le plus.

Et pourtant, son principal carburant est le glucose ! Oui, car le cerveau est un énorme consommateur d’énergie et pour produire de l’énergie nous avons besoin de glucose.

Entre les cellules de notre cerveau il y a une double couche de lipides, où on retrouve nos chers oméga 3 (DHA) et phospholipides pour la membrane cellulaire. La gaine de myéline entourant les conductions neuronales et optimisant leur vitesse de conduction, qui est une gaine comme on peut imaginer la gaine autour d’un câble électrique, est elle aussi composée de 70% de lipides.

Il est donc important de consommer des lipides et des glucides de qualité, la santé de notre cerveau en dépend.

 

Quels sont les aliments bons pour mon cerveau ?

 

POISSONS GRAS

Pour les oméga 3 (principalement DHA)

Saumon (sauvage), sardine, hareng, maquereau…

Huile de lin, colza, noix, cameline…

Oléagineux : noix, amande, noix de cajou, noisette, … également pour leur teneur en vitamine E

 

LEGUMES

Riches en vitamines du groupe B

Légumes à feuilles vertes, tels que les épinards, bettes, brocoli, salades…

 

PETITS FRUITS    

Propriétés antioxydantes, car si le cerveau est un gros consommateur d’énergie il s’ensuit que c’est un grand producteur de radicaux libres que les antioxydants vont neutraliser.

Myrtilles, framboises, mûres, baies de goji, …

 

GLUCIDES

Consommer des glucides ayant un indice glycémique bas, ainsi on maintient une glycémie stable grâce à la libération progressive du glucose

Légumineuses, légumes, céréales complètes, …

 

OEUFS

Riche en choline, une vitamine du groupe B, nécessaire pour une bonne production d’un neurotransmetteur associé à la mémoire


scan carte de visiteBON APPÉTIT A TOUS LES CERVEAUX 

 

 

Sources :               www.lanutrition.fr

Le guide familial des aliments soigneurs, Dr. JP. Curtay

Le guide des complémentas alimentaires, Dr. R. Grosdidier