Pour avoir la pêche (même si ce n’est pas encore la saison 😉) dès le matin 

Pour bien commencer la journée 🌞
 
1. Dès que le réveil sonne: levez-vous !
Répéter la sonnerie ne fait que repousser l’inévitable…
 
Astuce : placez votre réveil loin de votre lit, cela vous obligera à vous lever pour l’éteindre.
 
2. Lumière + + + Ouvrez les rideaux, volets, stores et laissez entrer la lumière naturelle.
 
Si vous vous levez lorsqu’il fait encore sombre, un simulateur d’aube peut être une aide.
 
3. Buvez : votre organisme a jeûné pendant plusieurs heures, il est temps de s’hydrater.
 
Afin de ne pas agresser votre estomac avec du froid, optez pour une boisson tiède voir chaude (pas brûlante), comme une tisane ou de l’eau tiède dans laquelle on peut ajouter un jus frais de citron.
 
Autres points positifs à boire chaud : cela stimule le métabolisme et améliore la digestion
 
4. Eveillez tout votre corps : prenez le temps de vous étirer des pieds à la tête.
 
5. Petit-déjeuner : on apportera des protéines, des glucides et des lipides. Voici quelques idées pour composer votre petit déjeuner :
 
oeufs – fromage – viande maigre – pain complet – flocons d’avoine – oléagineux – fruits frais
 
Si vous n’arrivez pas à manger avant de partir, par manque de temps ou d’appétit, vous pouvez prendre de quoi vous restaurer durant la matinée.
 
6. Et pourquoi pas une douche? Rapide et fraiche pour activer la circulation sanguine et donner de l’énergie ou chaude pour détendre les muscles et faire passer des courbatures.
 
7. Pour les plus téméraires : musique avec une playlist « spécial matin »
 
Prêt/ prête pour affronter la journée 💪

Crumble aux pommes zéro gluten

Ingrédients

7-8 pommes à cuire

120 gr. farine de riz complet

100 gr. beurre ou margarine non-hydrogénée

80 gr. sucre (complet)

120 gr. amandes moulues

Préparation (environ 15 minutes)

Préchauffer le four à 180°C

Éplucher les pommes et les couper en petits cubes. Les placer dans un moule pouvant aller au four.

Dans un récipient mettre la farine de riz, le sucre et les amandes.

Ajouter le beurre ramolli et coupé en morceaux. Travailler le tout du bout des doigts pour obtenir un effet sablé.

Recouvrir les pommes de ce mélange.

Mettre à cuire au four (préchauffé à 180°C) environ 30 minutes.

Surveiller la cuisson pour que le dessus ne brunisse pas trop.

Régalez-vous !

L’endométriose

Du 5 au 11 mars 2018, c’était la semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose. On en parle sur Natureve.ch ? C’est parti :

Quelle est cette pathologie ?

En quelques mots: c’est une maladie inflammatoire où du tissu similaire à l’endomètre (tissu de la muqueuse utérine) se développe hors de l’utérus. Cette prolifération est stimulée par les œstrogènes.

Pourquoi y a-t-il inflammation ? Le système immunitaire réagit à la présence du tissu de l’endomètre, ce qui provoque l’inflammation.

Cette maladie, pourtant très répandue de nos jours, est encore mal connue ou reconnue, même par le corps médical.

Quels sont les symptômes/ conséquences ?

  • douleur, notamment au moment des règles, parfois en dehors de cette période
  • saignements lors des rapports sexuels
  • saignements en dehors de la période des règles
  • infertilité
  • asymptomatique

Comment pouvons-nous agir en naturopathie ?

Au quotidien

  • Alimentation hypotoxique et anti-inflammatoire (type Seignalet) : donne de très bon résultat dans les cas des maladies inflammatoires chroniques favorisez le sarrasin, le riz, le millet, etc qui sont naturellement sans gluten

    idem pour les féculents, les légumineuses, les oléagineux

    les fruits et légumes à volonté

    les oméga 3 -> petits poissons gras, huiles végétales (ex: lin)

  • Pratiquer une activité physique : améliore le psychisme (libération d’hormone telle l’endorphine) et la circulation de tous nos liquides grâce au mouvement.
  • Réduire le stress : grand responsable de l’inflammation. Prenez du temps pour vous, prenez un livre, faites du yoga, une séance de réflexologie ou un massage de temps en temps ?!

Au niveau des plantes (sans œstrogènes) :

  • On les choisira en fonction de vos besoins, vous êtes unique 🙂
  • Plantes anti-inflammatoires (curcuma, prêle, romarin, gingembre, etc.)
  • Antioxydants (thé vert, extrait de raisin, hibiscus, etc.)
  • Antispasmodiques (fenouil, achillée millefeuille, framboisier, etc.)
  • Antihémorragiques (bourse à pasteur, ciste ladanifère, etc.)

A éviter un max

  • Produits laitiers
  • Sucre : outre la dépendance et les risques de résistance à l’insuline allant même jusqu’au diabète de type 2, le sucre favorise l’inflammation par un phénomène d’acidification
  • Viande rouge, charcuterie
  • Gluten (blé, avoine, seigle, orge, …)
  • Additifs (E…)
  • Tout aliment que l’on digère mal
  • Café, alcool, cigarette
  • Soja

Besoin d’un petit résumé ?

  1. Bonnes graisses +++ Oméga 3 : cameline, chanvre, lin, noix, … et sardines, hareng, maquereau, …
  2. Limiter la consommation de viande rouge, charcuterie, produits laitiers
  3. Fruits et légumes +++ vitamines et antioxydants +++
  4. Pas d’aliments ou plantes contenant des œstrogènes (soja, sauge, …)
  5. Préférez le BIO : éviter les polluants qui ont un rôle dans le déséquilibre hormonal
  6. Attention aux plastiques alimentaires qui contiennent eux aussi des polluants pour notre système endocrinien
  7. Diminuer voir supprimer le gluten (qui est pro-inflammatoire)
  8. Éviter un max l’alcool, le café et le tabac
  9. Usage de plantes (anti-inflammatoire, antispasmodiques, …)
  10. Activité physique +++ bouger, respirer, moral ++, circulation sanguine ++
  11. Gestion du stress +++

Pour un conseil et suivi personnalisé prenez un rdv 

Sources :

L’alimentation ou la troisième médecine, Jean Seignalet

www.regimehypotoxique.com

www.lanutrition.fr

Les fleurs de Bach

  1. Connaissez-vous les fleurs de Bach ?

Le Dr. Edward Bach (1886-1936), médecin et homéopathe à Londres, met au point une méthode permettant de surmonter ses problèmes psychiques, ses blocages émotionnels.

Sa méthode : 38 fleurs cueillies et mises dans de l’eau de source au lieu même de la cueillette, en plein soleil. L’eau se charge des principes actifs de la plante, c’est le concentré.

Simplicité était son maître mot. Il a souhaité mettre au point un remède efficace, facile à utiliser pour tout un chacun et économique.

On parle d’informations vibratoires données aux cellules.

Comment a-t-il choisi ces plantes ?

Il a découvert, à force de recherches, que certaines fleurs avaient des principes énergétiques pouvant transformer un sentiment négatif en son contraire.

Exemple : la résignation devient l’espoir.

Pour cela il a voyagé pendant des années à travers l’Angleterre (sud et centre) en quête de fleurs sauvages.

Suite à ces voyages, il met au point 38 remèdes floraux (+1 avec le mélange « rescue »)

But recherché

Traiter la cause et non les conséquences. Rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit

Le diagnostic va se baser sur l’état émotionnel de la personne, on traite l’état d’âme et non les symptômes de la maladie.

C’est un super outil pour accompagner une personne d’un point de vue énergétique en travaillant sur ses émotions.

Utilisation

Acheter les flacons originaux garantit une qualité du produit. En effet, les fleurs sont toujours ramassées au lieu d’origine et préparées sur place, comme le faisait le Dr. Bach lui-même. 

Selon les ouvrages de référence, aucun surdosage ou effet secondaire n’a été constaté après plus de 50 ans d’usage.

La prise sera personnalisé, selon la nécessité de la personne concernée : urgence, mal chronique, etc.

 

Votre thérapeute est là pour vous conseiller et vous soutenir

 

Sources: Les 38 quintessences florales du Dr. Edward Bach, Guide pratique de thérapie florale, Ed. Médicis, M. Scheffer

Les douze guérisseurs et autres remèdes, Dr. Edward Bach

Web : www.bachcentre.com

Le magnésium

Petit point sur le magnésium

Le magnésium est un nutriment essentiel. Il interagit avec le calcium, le potassium et le sodium.

Il intervient dans plus de 300 réactions dans notre organisme.

Il participe notamment à la relaxation musculaire, la transmission nerveuse (régulation du stress), la fixation du calcium, la production d’énergie cellulaire, est un précurseur de neurotransmetteurs, etc.

On le retrouve dans beaucoup d’aliments, ce qui signifie que les besoins journaliers conseillés (6mg/kg/j) devraient être couverts.

Cependant, on constate dans la pratique, qu’une majorité de personnes présentent un taux anormalement bas.

Quelles en sont les raisons?

1) Pas de stock, donc apport régulier important
2) Alimentation moderne (aliments transformés par exemple) en contiennent trop peu
3) Fuite hors de notre organisme (urine) fréquente -> stress, tabac, alcool, alimentation, fatigue, sport intensif, café, etc.

Comment faire le plein de magnésium au quotidien?

Par l’alimentation: céréales complètes, légumineuses, chocolat noir, oléagineux, graines complètes, son, légumes verts, fruits, herbes séchées. Attention également au mode de cuisson.

Par des compléments: prendre soin de choisir la bonne forme, car toutes ne se valent pas. Certains magnésium sont laxatifs, comme le chlorure de magnésium.
Le glycérophosphate et les citrates ont une bonne biodisponibilité.

Petit conseil du thérapeute:

Pour un effet optimal faire une longue cure (2 à 3 mois minimum) et associer le magnésium à de la vitamine B6 + taurine, pour une meilleure assimilation et fixation dans les cellules.

Demandez conseil à votre thérapeute!

Cookies en plaque

Temps de préparation : 10min ; temps de cuisson : 15-20min à 180°C
INGRÉDIENTS

2 œufs
110 gr. sucre
2 c.s. purée de sésame ou noix de cajou
30 gr. flocons d’avoine
150 gr. farine de riz complet
2 c.s. de boisson aux amandes

 
INSTRUCTIONS

Fouetter les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter la purée de sésame, la boisson aux amandes, les flocons d’avoine, la farine et les pépites de chocolat.
Bien mélanger le tout.
Verser la pâtes sur une plaque recouverte de papier de cuisson ou tapis de beurre et recouvert de farine.


Pour ma part, j’ai utilisé une plaque à brownies de 28cm X 18cm
Mettre au four préchauffé à 200°C, pendant 15-20 minutes.
Démouler et laisser refroidir sur une grille et dégustez 😋

Drainage -détox

Les beaux jours reviennent?
On voit l’été s’approcher?
On a envie de retrouver de l’énergie pour profiter des journées ensoleillées!

Alors au boulot

Le corps a 5 émonctoires principaux. Qu’est-ce qu’un émonctoire me demanderez-vous? J’y viens.
Un émonctoire est un organe d’élimination.
Les 5 principaux sont : le foie, l’intestin, les reins, la peau et les poumons.
Il y a également des émonctoires secondaires, tels que les glandes salivaires, les glandes lacrymales, les muqueuses ORL et pour les femmes les muqueuses vaginales.
Ici c’est le foie qui va nous intéresser, car:

Le foie est l’organe de la détox

En effet, il remplit un très grand nombres de fonctions, parmi lesquelles:
  • la sécrétion de la bile
  • le métabolisme des graisses
  • le métabolisme des hydrates de carbones
  • une participation à la régulation de certaines hormones (sexuelles, insuline, cortisol, aldostérone, glucagon, hormones thyroïdiennes)
  • le stockage de substances (glycogène, vitamines liposolubles ADEK, le fer, le cuivre, la vitamine B12, …)
  • la production de chaleur
  • la fabrication du cholestérol
  • la détoxification des médicaments et autres substances toxiques (ex: alcool)
Vous comprendrez aisément que son bon fonctionnement est impératif! Surchargé, le foie n’aura plus les ressources nécessaires pour assurer son travail.
Quels sont les signes d’une surcharge?
  • problèmes digestif
  • nausées
  • fatigue
  • problèmes de peau
  • hémorroïdes
  • troubles menstruels
  • maux de tête
Les personnes pratiquant des cures régulièrement témoignent d’un regain d’énergie, d’un système immunitaire plus résistant et certaines femmes ressentent une nette amélioration de leurs cycles.
Quand faire une cure?
Idéalement à l’intersaison, c’est-à-dire le printemps et l’automne. En ayurveda (médecine traditionnelle indienne) on conseille de le faire entre la nouvelle lune et la pleine lune, car on se fortifie avec la lune montante et on se nettoie avec la lune descendante. Cependant on évitera de commencer le premier jour de la pleine lune.
Bien évidemment, si on ressent le besoin de faire faireune cure d’autres moments de l’année il n’y a aucune contre-indication. Il se peut qu’après une période de fête où une nourriture abondante et riche a été consommée, accompagnée de plus d’alcool que de raison, nous ressentions le besoin de nous « nettoyer », écoutez votre corps!
A quel rythme?
En fonction du rythme de vie et de l’alimentation.
Je prends volontairement deux exemples extrêmes:
Cas n°1) Alimentation riche: viande rouge, friture, peu de fruits et légumes produits laitiers, pain blanc, viennoiseries, café au lait, plats industriels, alcool, cigarettes, pas de sport et beaucoup de stress
Cas n°2) Alimentation végétarienne, légumineuses, fruits et légumes BIO, peu de pain et uniquement farine complète de petit épeautre, pratique de la marche et yoga, ne fume pas
Le cas n°1 aura plus souvent et plus besoin de désencrasser son organisme que n°2
Quel type de cure?
La cure sera adaptée en fonction de l’état général de la personne. Raison pour laquelle je conseille vivement l’accompagnement d’un thérapeute qualifié, qui plus est si c’est la première fois.
Contre-indication: par précaution on ne propose pas de détox pendant la grossesse
Durée: de quelques jours à plusieurs semaines selon la cure sélectionnée
Y a-t-il des désagréments lors d’une détox?
Il se peut que les premiers jours ne soient pas très agréables, mais cet état ne doit pas durer.

On doit ressortir de notre cure en pleine forme!

N’hésitez pas à téléphoner à votre thérapeute en cas de question ou doute.

Quelques exemples de cures:

Le jeûne: puissant, à faire par quelqu’un d’expérimenté avec une bonne énergie, car si cette méthode est efficace elle est aussi délicate. En effet un jeûne mal fait pour réellement vous mettre en danger. Perso je ne suis pas fan… trop extrême à mon goût.
La monodiète: alternative au jeûne, elle met l’organisme au repos en ne consommant qu’un seul aliment. On choisit un aliment « sain » car la monodiète de chocolat est assez peu efficace 😉 La durée varie d’1-2 jours à 2 semaines pour les plus téméraires.
Le jus de légumes ou d’herbes: situé entre la monodiète et le jeûne. On consomme du liquide, soit des jus de légumes du commerce, soit fait maison avec un extracteur de jus ou du jus d’herbe d’orge ou herbe de blé.
L’entrée et la sortie de la cure se fait progressivement. Votre thérapeute mettra en place un protocole d’accompagnement.

L’utilisation de plantes:

Tout en adaptant votre alimentation afin de désencrasser votre organisme vous utilisez des plantes favorisant le nettoyage: chardon-marie, desmodium, radis noir, artichaut, pissenlit, …
Elles existent sous diverses galéniques: teintures mères (TM), gemmothérapie (BGM), extrait sec, tisane, huiles essentielles (HE), suspension intégrale de plantes fraiches (SIPF), …
Vous trouverez la forme qui vous convient avec votre thérapeute.

Aliments pour prendre soin de notre foie:

Ail: il aide le foie à activer ses enzymes qui éliminent les toxines. Il contient du sélénium et de l’allicine qui aide pour la détox. C’est un antibiotique naturel.
Curcuma: anti-inflammatoire naturel et anti-oxydant. Il est protecteur du foie contre les effets toxiques de certains médicaments
Avocat: riche en acides gras essentiels et en fibres, c’est aussi un excellent antioxydant. Selon une étude japonaise il a la capacité à réparer les dommages du foie*
Citron: un verre d’eau tiède avec un citron pressé le matin à jeun
Pamplemousse: boost les enzymes. De plus les flavonoïdes (naringinine) vont permettre au foie de brûler les graisses plutôt que de les stocker
Au printemps, les légumes amers sont au menu, belle « coïncidence » quand on sait que l’amertume permet une détox du foie et stimule la production de la bile.
Résultat: meilleures digestion, foie nettoyé et toxines éliminées!
Une autre bonne raison de manger local et de saison!
N’oubliez pas de boire suffisamment, une eau minérale, de préférence peu minéralisée, pendant votre cure ou drainage par les plantes afin d’éliminer toutes les toxines qui seront délogées.
La consommation de tisane est adaptée pour le drainage des reins. On peut en boire tout au long de la journée. On peut associer la tisane à la cure, surtout si on souffre de rétention d’eau ou d’acidité.
Je reste à votre disposition au 076 561 00 25
Sources:
L’hygiène alimentaire, B. Rullier
Anatomie et physiologie normales et pathologiques, Ross et Wilson
Le guide familial des aliments soigneurs, Dr. J-P Curtay et Dr. R Razafimbelo
* Kawagishi H, Fukumoto Y, et al. Liver injury supressing compounds from avicado, J Agric Food Chem 2001 May

Quelques aliments d’octobre à mettre dans son assiette

NOIX: Riche en acides gras (AGI) fibres et antioxydants

COURGES et Cie:Haute teneur en caroténoïdes (bêta carotène, lutéine) qui sont d’excellents antioxydants. Source de vitamine A, le bêta-carotène stimule le système immunitaire, ce qui est intéressant à cette époque de l’année.

COING: Riche en pectine (fibre), il aurait la capacité de retarder la vidange gastrique et ainsi favoriser la satiété. Il possède des propriétés anti diarrhéiques dues à la présence de tanins. Ces mêmes tanins ont une action astringente qui joue un rôle protecteur de la muqueuse intestinale (resserre les tissus).

BETTERAVE: Elle a un pouvoir antioxydant élevé, car elle contient de la bétalaïne, famille de pigments qui lui donne sa couleur très vive. Riche en vitamine A et K.

RADIS NOIR: Excellent fortifiant pour l’enfant ou ‘adolescent fatigué, propriétés antitussives de son sirop, nettoie et désintoxique le foie par son action sur la vésicule biliaire.

Cette semaine, dans mon panier j’ai eu des potimarrons, une petite butternut et des pâtissons

potimarrons
potimarrons
pâtissons
pâtissons
noix
noix
coings
coings
butternut
butternut
radis noir
radis noir

Revoir le traditionnel sandwich

Quand on a un pic-nic on pense tout de suite au sandwich jambon ou salami… pourquoi ne pas changer ?

Innovons en créant un repas à emporter sans charcuterie

Pourquoi se passer de charcuterie ? La question s’est posée le week-end dernier car nous avions notre marche annuelle en montagne et il fallait prévoir les repas de midi pour 2 jours pour 5 personnes !

Entre les conditions d’élevage de ces pauvres animaux et les procédés de fabrication du jambon… plus trop envie d’en manger. De plus, les nitrites et nitrates utilisés comme conservateurs par les industriels sont très controversés et même reconnus comme cancérigènes.

Ok, la décision est prise… alors qu’allons-nous manger ?

Avant tout :

– On pense aux aliments brut
– On prend le temps de cuisiner
– On anticipe en préparant certaines choses la veille par exemple
– On s’organise afin de ne pas céder à la facilité et à la rapidité

Réfléchissons à de nouveaux plats pratiques à manger et à transporter. Voici quelques idées :

– Cake salé (pesto, olive, légumes, …)
– Salades (pâtes, riz, quinoa, lentilles, …)
– Tarte (épinards, fromage, légumes, …)
– Soupe (dans un thermos)
– Œufs durs
– Pizza
– Fruits
– Crudités
– Fruits secs (abricots, raisin, pommes, pruneaux, …)
– Oléagineux (amandes, noisettes, noix de cajou, noix, …)
– Barres de céréales faites maison
– Etc.

Pour ma part j’ai opté pour :

– Une tarte épinards ricotta, pâte brisée à la farine complète
– Une grande pizza, pâtes à la farine complète (coupée en tranches pour le transport)
– 5 petites pizzas aux courgettes fermées
– Œufs cuits durs
– Fruits (raisin, pommes, figues noires)
– Noix de cajou
– Un peu de chocolat pour motiver la petite troupe

Mission accomplie

 

Des plantes qui donnent de l’énergie

En cas de baisse d’énergie, que ce soit à cause d’un effort intellectuel intense, une compétition sportive ou une fatigue chronique, certaines plantes peuvent être une aide appréciée.

Il en existe deux catégories à ne pas confondre puisque l’utilisation est différente (posologie, durée du traitement).

Tonique : […] qui ont la faculté d’augmenter la tonicité et l’énergie des organes, de relever les propriétés vitales d’une manière durable (La phytothérapie Dr. Jean Valnet)

Dans cette catégorie on parle aussi de plantes adaptogènes. Ce sont des plantes qui ont la capacité, comme leur nom l’indique, de s’adapter. Elles peuvent augmenter ou diminuer diverses fonctions de l organisme. Pour entrer dans la catégorie « adaptogène » la plante doit pouvoir être consommée sur du long terme sans être toxique et elle ne doit pas avoir d’effet sur un symptôme spécifique ou une problématique. Elle doit agir de façon non-spécifique et sur de nombreux organes, régularisant diverses fonctions et ainsi augmentant l’énergie de manière globale.

Stimulant (ou excitant) : […] qui augmentent l’énergie des fonctions d’une manière momentanée et rapide (ce qui les différencie des toniques) (La phytothérapie Dr. Jean Valnet)

 

GINSENG (Panax GINSENG)

C’est la plante tonique la plus connue et la plus utilisée. Elle est entre autre énergisante, améliore la résistance au stress et renforce le système immunitaire.

MACA (Lepidium meyenii)

Plante tonique qui pousse en altitude dans les Andes. Elle est utilisée pour combattre la fatigue chronique et augmenter les performances physiques.

ELEUTHEROCOQUE (Eleutherococcus senticosus)

Plante tonique qui pousse en Sibérie, Colombie britannique et certaines régions des États-Unis. Elle aide le corps à gérer le stress par son action sur le système et nerveux et les surrénales et est souvent utilisée en cours de guérison.

RHODIOLA (RHODIOLA rosea)

Plante originaire de Sibérie aux propriétés adaptogènes. Elle est principalement utilisée contre la fatigue, pour augmenter la concentration et améliorer la mémoire.

 

Conseils :

  • Acheter les plantes en pharmacie ou provenant d’une source sûre. En effet, il existe des contrefaçons ou des produits contenant des additifs synthétiques.
  • Passer par un thérapeute en qui vous avez confiance afin d’acquérir des produits de qualité, non-traités et élaborés dans le respect.
rhodiola rosea
Rhodiola
eleutherococcus senticosus
Eleutherocoque
ginseng
Ginseng
maca
Maca

 

Sources:

La phytothérapie, Dr. Jean Valnet

L’herboristerie, Pascal Bonneval